Recherche dans la section Zoologie

La biologie, l‘écologie et la diversité des animaux, surtout des invertébrés, sont les thèmes principaux des recherches dans la section de la zoologie. Les inventaires de la faune d‘une région, les études de taxonomie et de biogéographie et les analyses des communautés des animaux s’appuient généralement sur collectes poursuivies en forêts ou prairies, surtout dans la région d’origine du musée – L’Allemagne du Sud ou l’Amérique du Sud.

Contributions à connaissance de la faune régionale et la documentation en forme de collections et bases de données ont été suivies pendant beaucoup d’années à travers des études écologiques de la faune du sol, en projets financés des tiers.

Les travaux scientifiques en Amérique du Sud ont une longue tradition au musée de Karlsruhe. L’ancien chef du département de la zoologie Prof. Ludwig Beck a déjà collectionné, observé et décrit des acariens de sol (Néotropiques) dans les années soixante – travail de pionnier en biologie et écologie des sols.

C’était lui qui a introduit l’intérêt pour l’écologie au musée et initié des études de longue durée sur les communautés de sol et de litière en forêts tempérés, financés des tiers (de la Fédération et des Länder).

La recherche du musée dans les tropiques a été financé pendant les années 1991-1996 par la Societé Allemande de Science (Deutsche Forschungsgemeinschaft) en cadre du programme ”Mechanisms maintaining tropical diversity”. H. Höfer y etudiait les communautés des araignées dans un forêt en Amazonie central (Reserva Ducke). Avec les collègues bresiliens il a collecté et identifié des milliers des individus de la faune de l’Amazonie – jusque-là pratiquement inconnu. Les araignées ont été depositées dans les collections de l’INPA (Manaus), IBSP (São Paulo) et SMNK (Karlsruhe). La description des nouvelles espèces de ces études continue jusqu’à aujourd’hui.

En base de cettes recherches et les experiences et connaisances fait au Brésil autant qu’en Allemagne sur l’occurrence et la taxonomie des espèces, leur biologie et la diversité des études appliquées ont pu été realisées. Le team des écologistes du musée a participé en programme de recherche SHIFT (Studies on Human Impact on Forests and Floodplains in the Tropics, 1996-2003) et “Science and Technology for the Mata Atlântica (2002-2009), etudiant la zoologie du sol, spécialement la fonction et l’importance de la faune du sol en forêts primaires et secondaires et des plantations agroforestières.

En raison de l’expérience positive de la cooperation pendant le projet SOLOBIOMA et le désir de garantir un travail continu (indépendant des projets) en faveur de la protection de la biodiversité du Forêt Atlantique du Brésil des partenaires Brésiliens et Allemands ont constitués le centre de compétence InBioVeritas en 2007.

Un projet sur les arthropodes du sol d’un environnement alpin a été realisé sur l’Alpe Einödsberg de 2003 à 2008.

Dans les dernières années la numérisation et le management des données de collections ont tournés plus important et un travail d’envergure. Aujourd’hui la grande majorité des collections sont en base de données relationelles et mutualisées par des portails Internet. L’intérêt principal est actuellement de mobiliser des données de biodiversité pour les analyses modernes par des systèmes d’information. Plusieurs de nos projets l’abordes.

Capture des araignées avant le camera
Spinnenfang vor laufender Kamera
Une mygale
Vogelspinne
Araignée du pays
Röhrenspinne Eresus kollari
Epeire diadème
Gartenkreuzspinne Araneus diadematus
Lombric
Regenwurm Octolasion sp.